Voici une courte liste des maladies fréquentes de l’œil, pour lesquelles un patient consultera un ophtalmologue; cependant, cette liste n’est pas exhaustive, car il est impossible de décrire toutes les maladies de l’œil en quelques mots. Certaines maladies générales peuvent aussi avoir une répercussion sur l’œil, et le médecin-traitant demandera alors de consulter un ophtalmologue.

Cette courte liste est supposée vous aider à comprendre les problèmes oculaires les plus fréquents.

 

1. Une vision trouble: provoquée par la myopiel’hypermétropie ou l’astigmatisme; la vue doit être corrigée par des lunettes, des lentilles ou une chirurgie réfractive.

Myopie

Si l’œil est trop long, ou si la cornée et le cristallin ne focalisent pas les images convenablement, les rayons lumineux seront focalisés devant la rétine. Ceci signifie qu’un myope verra nettement à courte distance, mais que la vision de loin sera trouble.
Dans nos pays, +/- 30% de la population est myope.

La myope reste assez stable entre 20 et 40 ans, mais peut varier en cas de grossesse, lors de travail prolongé sur écran, ou en cas de maladies systémiques.

Hypermétropie

Si l’oeil est trop court, ou si la cornée et le cristallin ne sont pas assez puissants, les rayons lumineux seront focalisés derrière la rétine.

Ceci signifie qu’un hypermétrope verra d’autant moins bien les objets qu’ils seront plus proches.

Il est possible de compenser une hypermétropie légère avant l’âge de 40 ans, mais l’hypermétropie devient de plus en plus gênante avec l’âge.

Astigmatisme

Si la cornée est trop cambrée ou trop aplatie sur un méridien, elle ressemblera à un ballon de rugby et les rayons lumineux seront focalisés à différentes distances de la rétine, troublant la vision à toute distance.

Ceci est l’astigmatisme; il peut être associé à la myopie ou à l’hypermétropie.

2. Une autre cause est la presbytie: après 45 ans, la plupart des gens ont besoin de lunettes de lecture.

Presbytie

La presbytie est un défaut d’accommodation, donc de mise au point. Elle apparaît progressivement vers 40-45 ans et devient de plus en plus gênante: la lecture de petits textes est plus difficile, particulièrement quand il y a peu de lumière, les objets rapprochés deviennent un peu flou. La seule solution est alors de mettre des lunettes de lecture.

Les patients hypermétropes sont plus vite gênés que les myopes ou les emmétropes (ceux qui ne portent pas de lunettes).

Pour les porteurs de lunettes, il faudra envisager des verres bifocaux, ou multifocaux, ou progressifs pour résoudre le problème.

Dans certains cas, en fonction de l’âge, il peut être possible d’opérer pour résoudre le problème: un implant bifocal ou multifocal peut corriger la vue de loin et de près, voire aussi la vue intermédiaire.

Cette intervention s’apparente en fait à une intervention de cataracte, et ne peut être réalisée qu’après un examen complet de l’œil lors d’une consultation, où les avantages et inconvénients de cette technique seront expliqués au cas par cas.

3. Les personnes âgées peuvent avoir une vue trouble à cause de la cataracte: le cristallin devient opaque; ce phénomène démarre lentement et affecte les deux yeux, mais pas toujours en même temps; ces patients auront besoin d’une chirurgie de la cataracte (le cristallin sera « ôté » et remplacé par une nouvelle lentille) afin d’améliorer les performances visuelles.

4. Le glaucome: la pression à l’intérieur de l’œil est trop élevée; ceci n’a rien à voir avec la tension artérielle, peut varier d’un œil à l’autre, et arrive généralement après 40 ans chez certains patients. Le mécanisme est le suivant: le liquide à l’intérieur de l’œil est produit et doit être éliminé; si la production augmente, et que l’élimination ou la filtration diminue, la pression va augmenter, parce que l’œil est un organe solide, qui ne peut se dilater. Cette poussée de tension peut sévèrement abîmer la vue et doit être traitée par des gouttes spéciales, et/ou une chirurgie laser, ou une chirurgie classique.

5. Le diabète: les patients diabétiques doivent être suivis régulièrement à la consultation, car cette maladie peut attaquer la rétine et dégrader l’acuité visuelle très rapidement: certains patients diabétiques peuvent présenter des hémorragies rétiniennes, à traiter par le laser, afin de stopper ou de réduire la perte d’acuité visuelle. L’œil sera contrôlé au moins une fois par an par un examen spécial, appelé « fluoangiographie » afin de détecter les lésions subcliniques ou cliniques à traiter par le laser.

6. La dégénerescence maculaire est une autre cause de mauvaise vision: la macula est le centre de la vision fine, utile pour la lecture, viser un objet (prendre une photo), se concentrer sur un objet… Avec l’âge, une diminution des performances maculaires peut apparaître, à cause de troubles vasculaires, de l’hypertension, du diabète, du cholestérol, d’une exposition intense aux UV, etc.

Dégénérescence maculaire

Les patients se plaignent souvent de voir des images déformées, ou de voir des parties de mots ou de texte à la lecture. Dans certains cas, une véritable tâche centrale existe, où la vue est troublée, floue. Il s’agit de ce que l’on appelle un scotome central.
Une consultation s’impose en urgence: on déterminera le caractère de la lésion maculaire ou le type de dégénerescence maculaire (sèche ou humide) et un traitement sera initié.

Les examens complémentaires (fluoangiographie et OCT ou Optical Coherence Tomography) permettront de suivre l’évolution dans le temps.

Dans certaines formes, le traitement consistera en application de laser ou alors en injections répétées d’un produit nouveau et très coûteux (mais remboursé), qui améliore l’acuité visuelle. Toutefois, des contrôles répétés sont indispensables, car les rechutes sont très fréquentes.

Un test simple est le Test d’Amsler: fixer une grille œil par oeil, en portant les lunettes de lecture et vérifier si les lignes sont déformées ou droites. Si les lignes sont déformées, il faut consulter.

7. Les yeux rouges peuvent avoir différentes origines: une conjonctivite (infection), une allergie, un traumatisme, l’exposition aux UV, un corps étranger si unilatéral, les yeux secs, etc. Encore une fois, un traitement précoce et adapté doit résoudre le problème.

8. Un traumatisme oculaire: corps étranger, accident de voiture, accident domestique doivent être traités sans délai.

9. Le décollement de rétine: une couche sensible de la rétine peut se détacher des structures sous-jacentes et la vision chute soudainement; le patient doit être pris en charge et être opéré soit par le laser soit par la chirurgie classique, afin de récupérer la meilleure acuité visuelle possible.

10. Un œil paresseux (amblyopie) et le strabisme: souvent associés dans l’enfance; parce que l’enfant n’a pas une bonne vision – quelle qu’en soit la raison – l’œil ne fixe pas, devient paresseux et dévie: ceci est appelé strabisme et doit être traité, comme l’amblyopie, le plus vite possible, afin de permettre le développement normal de l’œil, avant l’âge de 6 ou 7 ans.

Vous avez des questions?

Nous nous ferons un plaisir d’y répondre dans les plus brefs délais.